Cachilo, el poeta de los muros

Un film de Mario Piazza  1999-2000 ; couleur ; N&B, 60’

Pendant 12 années, Cachilo habita les rues de Rosario, voué à part entière à inscription de sa poésie singulière sur les murs de la ville.
Cachilo appartenait à l’Olympe de la mythologie de Rosario jusqu’à la veille de sa mort, le 4 octobre 1991, sur le trottoir d’un édifice public, l’Instituto de Previsión social. Mendiant citadin, poète des murs, précurseur du grafitti, de nombreux représentants de la culture de Rosario l’on suivi, l’on compilé, lui ont rendu hommage, l’ont aimé et continuent de le faire.
Le film inclut les témoignages de peintres, de poètes, de dessinateurs, d’historiens, de musiciens, d’écrivains, de critiques et de chercheurs, de journalistes, de commerçants et de  diverses personnes qui l’on connu. En essayant de réaliser le portrait de ce personnage, le film finit par faire celui des habitants de Rosario eux mêmes.

 

www.lasudestadaparis.com/2006

© 2006 La Sudestada - Tous droits réservés