titre

Onzième Edition
Du 11 au 19 mai 2009

Menu

La bicicletta (La bicyclette)

Une oeuvre du groupe « Movimiento indigente », 2007, 32’

C’est l’automne. Un grand-père agonise dans son lit de mort. Près de son lit son petit-enfant le soigne. Il va chercher de l’eau et il trouve dans un vieux hangar la bicyclette de son grand-père ; un souvenir le fait rôder dans une promenade à travers l’humble quartier où il habite. Dans un autre coin de la ville un cartonnier fait son parcours quotidien avec son chariot tiré par une jument. Il est invité à passer chez une aimable dame pour qu’il emporte les bouteilles entassées dans un coin de la cuisine. De l’autre côté de la maison le petit-enfant de la dame boit deux gorgées de café avant de descendre au garage et de monter dans la voiture avec laquelle il traverse la ville.

On voie dans ce film des états de la perception successives dans un voyage continu qui parcourt des différents ambiances, conduit par le flux du rythme des images.

« Movimiento indigente » est la dénomination d’une forme particulière de réalisation audiovisuelle, en relation directe avec un mode de vie destiné à la production artistique, qui se nourrit de son environnement et, avec les moyens du bord, interprète esthétiquement la réalité la plus proche.

Juan Domínguez et Lucio Álvarez intègrent avec d’autres étudiants le « Movimiento Indigente » qui, d’après eux, « est né du compromis que nous avons assumé en tant que gestionnaires culturels, de manifester avec nos moyens les voix des opprimés ». Leur argument est que le « Movimiento Indigente » est la matérialisation d’une idéologie sous la forme audiovisuelle, un moyen pour livrer bataille aux injustices et revendiquer les causes des déprotégés.

 

   

 

www.lasudestadaparis.com/2009

© 2009 La Sudestada - Tous droits réservés