titre

logo

Quatorzième Edition
du 21 au 31mai 2013

photos

La Sudestada : les crues des fleuves que nous amènent les vents du sud. Elles sont craintes en Argentine en raison des destructions et de la souffrance qu'elles provoquent. Il s'agit ici d'une métaphore de la force qui vient du sud, qui crée ses propres chemins, donnant ainsi son nom à cette Quinzaine du cinéma Argentin.

logo
logo
logo
logo
 
logo
logo
logo
logo
logo
Menu


    Une programmation

2 lieux de projection       
    

Maison de l'Amérique Latine
217 Boulevard Saint Germain
75007 Paris

Maison d'Argentine
de la Cité Universitaire de Paris

27 A Boulevard Jourdan
75014 Paris

Entrée libre
à toutes les séances

La Sudestada présente sa Quatorzième Edition, réaffirmant sa vocation à diffuser la Culture et le Cinéma Argentins à Paris à travers une sélection de films récents, éloignés des grands circuits commerciaux et inédits en France. Au-delà de la diversité des genres et des recherches esthétiques proposées, cette manifestation tente de mettre en relief le regard de certains réalisateurs sur la société argentine.

En collaboration avec l'Ambassade d'Argentine en France, l'INCAA (Institut National du Cinéma et des Arts Audiovisuels), la Maison de l'Argentine de la Cité Universitaire de Paris et la Maison de l'Amérique Latine, La Sudestada bénéficie cette année du soutien de la Fundación Universidad del Cine, le Collectif Argentin pour la Mémoire, le Ciné-club de Rosario et la Fédération Argentine des Ciné-clubs.

Un remerciement aux cinéastes et aux producteurs qui ont permis,
grâce à leur générosité et à leur enthousiasme,
de concevoir de nouveau une édition de qualité.

La programmation s'articule de la manière suivante :

Un panorama de 3 longs-métrages de fiction qui nous rapprochent de thèmes d'actualité sociale, ou même de la situation des peuples originaires,
Sont programmés :
- La carrera del animal de Nicolás Grosso,
- Cassandra d'Inès de Oliveira César,
Nosilatiaj, la belleza de Daniela Seggiaro

Une sélection de 9 documentaires. Ils nous font connaître des personnages et des situations de grande valeur sur le plan humain.
Sont programmés :
- Ramón Rojas, Sueños de chozas de María Rosa Andreotti,
- 75 habitantes, 20 casas, 300 vacas de Fernando Domínguez,
- Aire de Chacarera de Nicolás Tacconi,
- El último hombre de Marcelo Rest,
- Elsa y su ballet de Darío Doria,
- Maradona, médico de la selva de Martín Serra,
- D-Humanos, coordinateur Pablo Nisenson,
- Nicolás Menza de la série Grands Maîtres, produite par Javier Infante.

La Sudestada propose d'apprécier le phénomène communautaire et social Cine con Vecinos de Saladillo ( Cinéma avec des Voisins de Saladillo) initié par Julio Midú et Fabio Junco. Portés par le désir de créer des fictions, ils se sont mis à les réaliser avec les habitants de la ville de Saladillo et d'autres villes du pays, durant des ateliers de courte durée. Au cours de leur séjour à Paris, ils mèneront à bien un Atelier de réalisation, dont le résultat sera dévoilé durant La Sudestada.
Est programmée une sélection de courts-métrages réalisés par des voisins, parmi lesquels Pericles.
En présence du réalisateur: Miguel Baratta, programmation du court-métrage L’étudiant, 15’,
Avec la participation, après la projection du film Aire de Chacarera, du groupe Chacarera d’aujourd’hui intégré par Andrea Pujado, Tomás Bordalejo et Juan Cruz Suárez.

Prix :

- Mention Spéciale attribuée par le Collectif Argentin pour la Mémoire

- Regard sur le Cinéma Argentin attribuée par La Sudestada

Nora Sack Rofman
Directrice de La Sudestada
Auteure du livre "Une mise en scène de l'incertitude.
 Le labyrinthe et sa representation dans le cinéma Latino-américain".
 Editorial de la Universidad Nacional de Rosario
 Edition Bilingue Français Espagnol
 2008

   

www.lasudestadaparis.com/2013                    La Sudestada© - Tous droits réservés